Contexte

En général, ce genre de considérations est rédigé dans un langage obscur pour un certain nombre d’entrepreneurs : pour les indépendants et gérants de petites entreprises, qui soit dit en passant, ont de l’or dans les mains, une charge est une charge. Problème résolu.

Si l’étude de l’UCM concernant les entreprises en difficultés épingle le manque de compétences en gestion de la part de ces entreprises, il n’en est pas moins que ces entreprises rapportent des impôts, des cotisations sociales et évitent la charge du chômage ou CPAS. J’ajouterai qu’elles génèrent des emplois, qu’elles représentent de la création d’entreprise.

Au-delà de la valeur de leur travail (je suis très mauvais plafonneur), ce dernier point devrait suffire à justifier que l’on explique ces « subtilités » dans un langage qui leur parle.

Charges variables = l’intérêt de la soustraction

Pour les définitions, je vous renvoie aux différents sites existants sur le net : cliquez ici

Variables en quantités et dans le temps et surtout suivant l’activité.

Ce dernier terme est primordial : on ne fait pas un copier-coller entre une entreprise de communication et une épicerie ou un atelier de fabrication.

L’intérêt c’est le résultat de la soustraction :

Prix Vente Charges Variables = ce qui reste pour couvrir les autres frais

Charges variables-fixes

Charges fixes = un total qu’il faut travailler pour le payer

Fixes : oserais-je dire incompressibles ? Presque
Fixes : c’est régulier donc tous les mois ou trimestres ou annuels.
Fixes : payées ou non

Les charges fixes : les mal aimées de votre compte en banque

Mal-aimées car l’argent quitte votre compte en banque quoique vous fassiez ! C’est comme un métronome.

En période d’activité et si les clients paient régulièrement, il n’y aura pas de soucis. D’autant moins, si le résultat de la soustraction (voir Charges variables = l’intérêt de la soustraction) est largement positif. Garder un regard sur

Un résultat de la soustraction largement positif
+
Vous travaillez beaucoup
+
Un bon suivi des factures clients                 Pour éviter les ennuis après

Les charges fixes : les fossoyeurs de votre activité si vous le voulez bien ?

Petite histoire vécue

Dans une entreprise de Parcs et Jardins, je trouve une machine qui fait « tout »… pour fournir aux clients une très belle pelouse : 60.000€. Elle a fonctionné +/-600 heures en 4 ans ! Ce qui représente 12.000€ de charge fixe par an…soit 8€ par heures prestées (1500h pour un an).

N’est-ce pas une bonne idée de louer la machine à chaque utilisation ?

Elles sont incompressibles : veiller à mesurer le bien-fondé dans votre activité…pour éviter les ennuis après

Des charges fixes : qui rapportent et diminuent vos impôts

Nous avons tous des frissons face au nombre de chiffres qui s’alignent à la case impôts.
Les formations sont coûteuses mais elles rapportent toujours à un moment ou un autre.
D’autres solutions existent et je vous renvoie à votre fiscaliste et à votre secrétariat social

Gardez l’œil sur :

  • Le résultat de la soustraction
  • Le total des charges fixes
  • Le suivi des paiements clients
  • Anticiper le résultat de l’année
  • L’intérêt de la dépense fixe pour accroître vos revenus ou vos compétences

Le workshop « Les clefs de gestion » est destiné à construire votre Tableau de bord avec des clignotants qui vous parlent ! Et le reste ?…Ben oui ! parce qu’il y d’autres clignotants importants.

Construisons d’abord et exploitons après !

Cet article vous a-t-il été utile ? N’hésitez pas à laisser un commentaire

eget ultricies elit. consequat. fringilla Lorem pulvinar elementum ut risus. felis
Share This